PETIT TRAIN VA LOIN OU L’ÉLOGE DES PETITES ACTIONS

Par le 24 août 2015
Brigitte Guibord

Avez-vous la perception que pour être vraie, une action se doit d’être grande, de nous sortir de notre zone de confort et de représenter un grand changement dans nos environnements internes et externes, à la rigueur, qu’elle se doit d’impliquer un stress ou une autre émotion forte? On prône souvent l’action avec un grand A, celle qui « bouge ». En effet, quand on entend parler d’action c’est souvent dans ce sens et cela peut nous « mettre de la pression ». De plus, même si elle est positive, la grande action en abus peut-être nocive et non écologique, car un excès de stimulation peut aller jusqu’à induire une dépendance. On peut vivre un inconfort en percevant une absence d’action, percevoir un vide, un vide dangereux pour celui ou celle qui se définit à travers ces grandes actions. Leur donne-t-on une grande importance, une trop grande importance peut-être? Je dirais que oui, car on les priorise et les valorise trop fréquemment au détriment des petites actions.

On oublie alors que ce qui fait une action réussie, éco-logique et bénéfique réside en ce fait que celle-ci nous amène vers ce que l’on veut sentir, avoir, faire, être et surtout en ce qu’elle « goûte » bon. Ceci n’exclut donc en rien les petites actions.

Écologiquement parlant, une petite action peut comporter divers avantages, être bénéfique et constructive, elle peut par exemple :

  • Conscientiser et clarifier nos capacités, zones de confort et limites;
  • Explorer des domaines et sujets inconnus en minimisant les impacts que nous ne sommes pas en mesure d’assumer en grande proportion ou pour le moment (non écologiques);
  • Créer des habitudes qui pourraient éventuellement servir d’assises pour des actions plus grandes;
  • Amorcer le mouvement de changement en étant écologique pour les acquis que nous désirons maintenir;
  • Apporter des changements sur des points précis sans changer tous les éléments;
  • Rendre possible l’atteinte d’un but nécessitant plusieurs petites actions plutôt qu’une grande.

À vrai dire, les petites actions font les grandes. Souvent, même, les grandes ne pourraient l’être sans les petites. La raison d’être de ces petites actions est décisive et peut être diversifiée. Prenons l’exemple d’un pèlerinage à Compostelle : l’action en elle-même est de tendre vers un mieux-être, un recueillement. On dit qu’on « fait Compostelle ». On le marche, et chaque pas qui fait partie de l’action est une action. Comme dans le cas d’une marche de plaisance servant à faire bouger notre corps. Si on va faire nos courses à pied, le but est clairement défini, mais il n’en reste pas moins que chaque pas permettra son atteinte.

D’ailleurs, ne pas agir est une action en soi. Ne rien faire est en fait se reposer, se poser. En cette période de l’année, c’est d’ailleurs utile et bénéfique de se poser, doucement, simplement. Le but est alors de profiter de la vie, de prendre une pause des activités habituelles et professionnelles, dans bien des cas. Malgré les apparences, nous sommes toujours en action. Essayez de ne pas agir du tout pour voir! Votre respiration est une action, elle n’est peut-être pas consciente, mais elle est bien là. C’est d’ailleurs un autre aspect différenciant les petites des grandes actions; la conscience que nous en avons. Les petites actions sont très souvent inconscientes et faites par habitude et nécessité.

Se donner le droit de faire de petites actions est une première étape pour s’assurer de la réussite des grandes. Comment faire? En commençant par se conscientiser et remarquer les petites actions et leur utilité dans l’atteinte de nos buts, entre autres, celui de répondre à nos besoins immédiats (manger, se déplacer, se vêtir, dormir, cligner des yeux, conduire, écouter, parler, etc.).

Amusez-vous à explorer les petites actions, respirez, reposez-vous, observez la nature. Choisissez-les pour leurs impacts, ajustez-les si elles sont désuètes, c’est une façon idéale de créer un changement, une habitude pas à pas pour aller où vous le voulez réellement.

Faites le test dès aujourd’hui!

Brigitte Guibord
Consultante, conférencière, formatrice en santé émotionnelle écologique
Experte les2arts

mm

À propos de Brigitte Guibord

Consultante, conférencière, formatrice en santé émotionnelle écologique / www.brigitteguibord.com