MÉLISSA PERRON

Rencontre avec MÉLISSA PERRON // Rizada
Faire de sa passion, un métier c’est possible… il s’agit de suivre le conseil de Ricardo!

Mélissa Perron // RizadaMelissa Perron-Rizada-les2arts

Toute petite, Mélissa Perron dessine mieux qu’elle parle. Elle exploite donc cette façon de communiquer et illustre toujours & partout. Tout y passe. Livre de recettes, bottin téléphonique, cahiers scolaires, semelles de souliers, etc. Elle laisse sur son passage de petits personnages innocents & ignore qu’ils seront un jour, le succès de la compagnie Rizada.

C’est lors d’une journée pluvieuse de juillet 2010, à l’aube de ses trente ans qu’elle peint sa toute première porcelaine & signe : Rizada ( signifiant bouclée en espagnol ). Découverte ensuite par le chef Ricardo, elle suit ses conseils, décide de fonder sa compagnie & fait de sa passion, un métier. Elle sera le coup de coeur de la rédaction dans le magazine de Noël 2010.

Durant trois saisons, les animatrices de Deux Filles le Matin ont chacune leur tasse personnalisée Rizada. Puisque Rizada peint chaque pièce à la main & croit au respect du produit, elle choisi minutieusement ses points de vente. Peintes avec beaucoup de minutie & de détails, les pièces Rizada sont personnalisées. Elles sont donc vos parfaites complices pour tous vos événements, petits ou grands.

Rizada-espace ricardo      coeur2

QUESTIONS / RÉPONSES »»»

Quelles sont  les meilleures idées que vous avez déployées pour réussir?
Ce ne sont pas tant les idées que les attitudes que j’ai dû adopter. J’ai eu la chance de ne pas devoir travailler très fort pour créer un engouement pour mes pièces. La demande a été tellement forte et pressante lorsque je suis devenue le « coup de cœur » de la rédaction pour la revue de Noël de Ricardo en 2010, que j’ai dû être professionnelle tout d’un coup et apprendre très vite mon rôle d’entrepreneure. C’est extraordinaire d’obtenir l’appréciation des gens sans avoir à faire des pieds et des mains pour faire connaître ton produit cependant, il faut se mettre à un niveau très haut dès le départ.

Quel a été l’élément déclencheur pour que vous passiez à l’ACTION?
Ce n’est pas un élément, mais bien une personnalité connue et bienveillante : Ricardo Larrivée. Il m’a contactée après un bref échange de courriels et lors de notre conversation téléphonique, il m’a fortement conseillé de démarrer mon entreprise. Du jour au lendemain, la maman à la maison que j’étais et surtout celle qui n’avait que quelques pièces de peintes pour le plaisir s’est vue prendre tout son courage pour devenir propriétaire de Rizada. J’en ai passé des nuits à me demander comment j’allais arriver à tout peindre les commandes en attente, à me pincer pour me convaincre de la réalité de ce succès si rapide. Ricardo a su voir ce que je ne voyais pas : mon talent. Je lui en serai toujours reconnaissante.

Quelle est la qualité que l’on apprécie le plus chez vous?
Mon perfectionnisme. Bien que ça m’exaspère la plupart du temps parce que je peux recommencer une illustration ou la calligraphie d’une phrase plusieurs fois, je ne remettrai jamais une pièce dont je ne suis pas satisfaite à 100 %. Je ne lésinerai jamais sur les détails, au contraire, c’est ce qui me démarque : le souci du détail. Je suis très consciente que je pourrais travailler beaucoup plus vite et passer plus de commandes, mais à la fin de la journée, je ne serais pas fière de penser que j’aurais pu faire mieux. Oui, vous avez une perfectionniste pure et souvent dure avec elle même! Mais heureuse et en paix avec les résultats.

Parlez-nous de votre entreprise, de ses objectifs, du milieu dans lequel elle évolue?
Je peins la porcelaine depuis maintenant six ans. Je fais des pièces sur demande et pour quelques boutiques. Puisque je peins de grandes toiles abstraites, un style très différent de ce que les gens connaissent de Rizada, il ne serait pas impossible de penser à un vernissage un jour. Je suis aussi une amoureuse des mots. J’ai un beau projet d’écriture qui me motive beaucoup. Bref, je ne force rien. Pour le moment, je peins beaucoup de pièces et j’ai la chance d’être approchée par d’extraordinaires boutiques. J’ai une belle ouverture envers ce qui se présente à moi et j’ai la chance de concilier travail et famille. Que demander de mieux?

Comment percevez-vous le succès d’une entreprise?
Selon moi, le succès est relatif, et sa définition se teinte selon chaque entrepreneur. Personnellement, ce qui me vient en tête avec le mot succès c’est : ne jamais se décourager et foncer. Même si mes pièces se sont très bien vendues dès le départ, j’ai essuyé beaucoup de refus quant à ma participation à des salons et marchés. Je me souviens de m’être dit : « Si je veux participer à un marché de Noël, je n’ai qu’à le produire! » Je me suis donc lancée dans la recherche d’un endroit, d’artistes extraordinaires pour m’entourer et de commanditaires pour créer mon premier marché de Noël, il y a six ans. Ça a été un vrai succès. J’ai répété l’expérience plusieurs années par la suite, et c’est toujours un bel événement populaire. L’ambition, le courage et la capacité d’aller au-delà des refus nous réservent toujours de belles surprises.

Qu’aimeriez-vous retrouver chez un partenaire d’affaires?
Avant tout le respect, la loyauté et la fidélité.

Rizada2

 

 

 

 

 

Mélissa Perron
WEB rizada.ca