LE LEADER PREND DES RISQUES

Par le 20 septembre 2016

« Le point de départ du leadership, c’est la personne ». Ce sont les mots de Robert Dutton, un des hommes influents du Québec. Pendant plus de 20 ans, il a été président et chef de la direction de RONA. Sous sa gouverne, l’entreprise s’est taillé une haute réputation dans son industrie. Dutton est un leader, et un humaniste, affirmant que l’individu fait son « propre leadership », entre autres, en prenant des risques!

Vous êtes un leader par votre capacité à prendre les devants, par votre désir de participer à la société avec votre vision personnelle, vos valeurs et votre ambition.

Pour y arriver, il y a une condition : vivre en harmonie avec le risque! Risque d’être critiqué, d’être jugé, d’être confronté. Risque de perdre et surtout…
risque de gagner, de réussir
Les leaders sont capables de défier leur entourage pour défendre leurs aspirations.


Un «
 petit risque » n’existe pas : ça marche ou ça ne marche pas

Vous en connaissez. Quel homme ou quelle femme vous a fortement influencé? Qui élevez-vous au rang de modèle? Votre grand-père? Un ancien professeur? Une personne célèbre, vivante ou décédée? Nommez cette personne qui suscite votre respect et votre admiration. Pour ma part, ma grand-mère, Coco Chanel et mon neveu figurent en tête de ma liste. Ils ont un point en commun : le risque. Celui de dire leur opinion, d’un principe fort, le risque de contribuer à la société en choquant peut-être leur milieu social. Ils ont vécu en « porte-étendard » de leur conviction.

Que « porte-étandardez-vous? » À quoi voulez-vous contribuer? Votre réponse peut être modeste, mais porteuse de leadership. Cette réponse inspirera quelqu’un à vous suivre.


Des exemples en bref :

Annick Guérard, directrice générale, Transat Tours Canada :

  • Ses mots : « Je suis toujours prête à me dépasser, à découvrir de nouveaux milieux ».
  • Son plus grand risque : Diriger une unité d’affaires à Toronto, loin de son réseau.
  • Résultat : Une autonomie supérieure et… le Prix Femmes d’affaires du Québec 2015, catégorie Cadre, dirigeante ou professionnelle.


Lise Déziel, fondatrice, Cordé Électrique :

  • Ses mots : « Ma dernière expérience professionnelle s’est révélée désastreuse. J’avais deux choix : vivre une défaite ou me relever. J’ai lancé mon entreprise ».
  • Son plus grand risque : S’arrêter pour repenser l’entreprise et prendre un important virage stratégique.
  • Résultat : Une jeune entreprise, maintenant ouverte au marché américain, et… le Prix Femmes d’affaires du Québec 2015, catégorie Moyenne entreprise.


La parole est à vous.

  • Quels sont les mots qui vous donnent du courage?
  • Quel risque avez-vous déjà pris?
  • Comment un risque augmentera-t-il votre influence auprès des autres?

Le leadership est l’aboutissement de l’expérience du risque…
… pour autant qu’on l’assume avec courage et bon sens.

 

•••••••••••••

Si vous désirez alléger votre marche vers la réussite, parlons-nous.
J’aide les entrepreneurs et les professionnels à lever les barrières au leadership personnel.
Vous serez associé à une «brosseuse» d’obstacles, solidaire de vos ambitions.

Lucie Marois, SpiralEvolution
Changement, rayonnement et atteinte de votre objectif.
Experte les2arts

mm

À propos de Lucie Marois

Lucie Marois Changement, rayonnement et atteinte de votre objectif. spiralevolution.com