COMMENT MONTER UNE COLLECTION AVEC ART

Par le 16 mai 2015
lesaffaires.com

Lorsqu’on demande au dragon Alexandre Taillefer quels sont ses critères d’investissement lorsqu’il achète une œuvre d’art, la réponse tombe immédiatement. «Je ne considère pas qu’acheter un tableau est un investissement financier. C’est plutôt une démarche qui nourrit mon âme et me rend plus ouvert.»

Fils d’une artiste peintre, le grand patron de XPND Capital a commencé à collectionner les œuvres d’art à 22 ans. Il compte aujourd’hui une collection de tableaux évaluée à quelques millions de dollars, mais insiste pour dire que sa démarche n’a rien de mercantile. «Je vois plutôt l’art comme une église. C’est quelque chose qui fait réfléchir sur la vie, la mort, l’environnement, où s’en va la société», explique celui qui est aussi président du conseil d’administration du Musée d’art contemporain de Montréal.

Mise en garde
Pour ceux qui veulent découvrir le marché de l’art et qui n’y pénètrent qu’avec des ambitions capitalistes, il lance une mise en garde.

«Ce n’est pas un marché facile. Il n’y a pas vraiment de marché secondaire comme à la Bourse où on peut facilement revendre une œuvre, et peu d’artistes génèrent au final un marché de revente», explique-t-il.

Construire la réputation d’un artiste demande du temps, plusieurs années même, et ce n’est pas simple. L’artiste doit produire suffisamment pour que ses œuvres deviennent prisées, mais pas trop pour éviter que l’offre n’en vienne à excéder la demande… Offert par Les Affaires !

PICTO-LIRE LA SUITE

Cliquez ici pour consulter le dossier «Comment investir dans l’art»

ÉDITION DU 18 AVRIL 2015  |  FRANÇOIS POULIOT
© 2015 – LES AFFAIRES

mm

À propos de Les Affaires

LesAffaires.com | Actualités Économiques, Bourse et Finances